INOX Festival

Ce week-end avait lieu la première édition du festival INOX à Strasbourg, bien évidemment, Trance-DJs était présent pour couvrir l’évènement. Cette première édition Strasbourgeoise fait suite au succès des éditions Toulousaines organisées depuis maintenant plusieurs années.

_

COMPTE-RENDU :

L’organisation proposait une line up de qualité pour un prix plus que raisonnable et bien évidemment, pour une fois c’est en France ! Il n’en fallait pas moins pour nous motiver.
Le départ est donné à 22H45 de notre Moselle natale pour rejoindre Strasbourg. Nous arrivons sur place une petite heure plus tard. Nous récupérons nos places, où nous apprenons l’absence de Luciano pour cause de grippe A, … et c’est parti pour cette première édition INOX Strasbourg.

INOX Festival

Le hall d’entrée était composé de différents et nombreux petits stands ainsi que d’un ChillOut pour se reposer, bien qu’il n’y avait que très peu de places assises. Ce hall donnait directement accès au deux Room, nous passons donc dans la grande salle qui est la « ROOM CLUBBING », à notre arrivé c’était DJ Ralph aux platines, les haut parleurs crachaient un son Electro pointu mais le public était là, bien réactif. Bien que la salle n’était pas encore pleine, le monde était bien présent et répondait au DJ ! Puis, nous nous rendons dans la Room 2, la salle UNDERGROUND où mix Josh Wink, très peu de monde, une salle qui portait bien son nom puisque l’ambiance underground y était vraiment.

INOX Festival

Parlons un peu du matériel mis en place. On notera une scène « CLUBBING » bien agencée avec 6 grandes « flèches » d’écran à LED accompagner de PAR  à LED et autre lyres standards sur les cotés. Et le devant de la table DJ était fait d’un écran PLASMA. On pourra noter l’absence d’un laser digne de ce nom, qui n’aura fonctionné que quelques minutes pendant le set d’Antoine Clamaran. Un souci technique peut être. La seconde salle est elle aussi bien agencé bien que pas assez éclairée à mon gout, le DJ n’était pas très visible du fond de la salle, c’est dommage c’est l’acteur principal de la soirée.

INOX Festival

Une fois avoir visité l’ensemble du complexe, nous rejoignons à nouveau la salle principal, où DJ Ralph s’apprête à laisser sa place à Antoine CLAMARAN ! Un début de set sur son titre phare de l’année « GOLD » puis un enchainement de titre plus ou moins commerciaux (Riverside, Let the bass Kick pour les plus connu), mais nous sommes loin du Antoine CLAMARAN qui passe sur les grandes chaines médiatiques françaises, et ce n’est pas pour nous déplaire ! Durant son set, un passage de danseurs et danseuses venu tout droit d’IBIZA. Le public est toujours présent, bien qu’il y ai eu un coup de mou au début de son set, l’ambiance est très vite repartie.

INOX Festival

Dans la seconde salle, c’était toujours Josh Wink aux platines, qui assurera l’intérim de Luciano.

INOX Festival

Il est 2H45 et Bob SINCLAR prend place derrière les platines, il commencera son set par un de ses titres les plus connus : « Rock This Party » … c’est alors que je quitte le groupe pour me rendre dans la seconde salle pour apprécier la performance de DUBFIRE qui mixait depuis 15 minutes. Un set en cohérence total avec le nom de la Room, puisqu’un son UNDERGROUND sort en toute puissance des haut parleurs. La salle était bien plus remplie qu’au début de la soirée et le public était tout aussi « underground » mais bel et bien au rendez-vous pour un son très pointu que l’on entend très (trop ?) peu rarement chez nous !

INOX Festival

Je retourne sur la scène CLUBBING et rejoins groupe aux alentours de 3H45 pour évaluer la progression du set de Bob SINCLAR, qui à ma grande surprise sera bien moins commercial que son début de set, bien qu’il continuai à jouer beaucoup de ses titres.  Une partie du public était là pour lui, ça se voyait ! A chacune de ses productions, diffusées en masse par les médias, le public était bouillant.

INOX Festival

La fin de sa prestation arrive et l’homme tant attendu arrive sur scène sous une acclamation sans précédent ! JOACHIM GARRAUD, l’homme venu d’une autre planète se prépare pour un set-live plus qu’intense de plus de 3H ! La salle se remplira bien au début de son set, il est vraiment la « star » du soir et nombreux de fans sont présent pour ne pas louper sa prestation qui sera tout simplement énorme.

INOX Festival

Equipé de son désormais célèbre keytar, Joachim nous joueras des titres en live et mettra le feu à la salle du Rhénus. Il jouera avec le public comme à son habitude, photos / vidéos / t-shirts … C’est un homme à tout faire ! L’ambiance sera tout simplement excellente, malgré l’horaire tardive et le public frappera des mains les rythmes endiablés joué par le Space Invaders N°1 !

INOX Festival

Il est plus de 6H du matin et la salle ne désempli pas, les gens l’attendaient, c’est sur ! Pour notre part, nous décidons de faire une dernière escapade dans la ROOM 2 où jouait Chris LIEBING avant de prendre la route du retour. La ROOM 2 c’était bien vidé, en même temps avec Joachim Garraud à côté, Chris Liebing n’était pas « la tête d’affiche » de la fin de soirée malgré son énorme notoriété.

Il est temps de quitter le Rhénus à cette heure tardive ou plutôt matinale ! Après une petite heure de route nous arrivons à bon port ! C’est plaisant de ne pas avoir à faire plus de 3H de route pour enfin passer une excellente soirée avec de la musique que l’on aime !

Un énorme merci à l’organisation de l’INOX ainsi qu’à Strasbourg Evènement ! Rendez-vous, nous l’espérons, en 2010 !

_

LES PLUS :

-          Une line up diversifié de bonne qualité.
-          Une très bonne qualité de son dans la ROOM1.
-          Une très belle scène CLUBBING
-          Joachim GARRAUD

LES MOINS :

-          Un public assez jeune et certains dans un état second
-          Les fumeurs dans la salle, malgré l’interdiction.
-          L’utilisation très faible du laser (souci technique ?)
-          Rupture de Dark Dog.
-          Une scène UNDERGROUND, un poil trop « underground »
_

Retrouvez nos photos dans notre galerie !