C’était ce samedi 17 mars 2012 que ID&T nous avait donné rendez-vous à l’Ethias Arena de Hasselt pour son édition belge de Sensation Innerspace. Retour sur 8h de show de cet évènement devenu incontournable à travers le monde.

C’était donc en comité restreint que Sound United a fait le déplacement depuis la Moselle-Est cette année. Lieu de départ changeant, ce fût la première fois que nous faisions le trajet par l’Allemagne et je ne pense pas que cela sera la dernière… La route est très agréable et c’est donc en tout juste 3h00 que nous arrivons à l’Ethias Arena de Hasselt.

Comme d’habitude l’organisation au niveau du parking est très bonne et très rapidement on entre dans l’immense hall.  Il est 22H30 environ. C’est Mr. White qui est aux platines à ce moment précis. La piste est déjà bien garnie de clubbers tout de blanc vêtue et on à la pressentiment qu’il va y avoir du monde ce soir. ID&T a par ailleurs annoncé dans la matinée que l’intégralité des billets ont tous trouvés preneur!

Il y a une chose remarquablement étonnante qui nous a immédiatement  frappé en traversant la foule que ce soit dans les gradins ou alors dans le dancefloor c’est qu’il y avait énormément d’anglophone. L’anglais était plus parlé que le français ou le néerlandais, très étonnant pour un évènement se déroulant en Belgique.

Le set de Mr. White se termine à 23h, le début du show Innerspace débute. Ce concept qui a été lancé pour la première fois à Amsterdam le 2 juillet l’année dernière et à depuis eu lieu dans différents pays, comme cela se fait d’année en année depuis 2002. Au centre du dancefloor, il y a une sorte de nénuphar avec une partie centrale pivotante sur laquelle le DJ effectue sa performance. Les « feuilles » de ce nénuphar sont rétro-éclairés afin de lui donner différentes couleurs durant la soirée. A chaque coin de la piste se trouve également des fontaines surplombant des petits nénuphars qui jouissent des mêmes caractéristiques que le principale. Le clou du spectacle et des sensation Innerspace ce sont ces dizaines et des dizaines de boules suspendus au plafond via un câble motorisé. Ainsi les ingénieurs light pouvaient durant toute la soirée jouer sur la longueur des câbles afin d’effectuer un certain nombre de chorégraphie. Le rendu était bluffant et différent suivant son angle de vision !

P1080248

Voila pour le show, venons maintenant aux performances des DJs de la Line Up. À 23h le duo Daniel Sanchez & Juan Sanchez prennent place derrière les platines. Ils joueront dans la continuité du set de Mr. White un set assez plat, dans un style plutôt tech-house. Le public est malgré tout réceptif et c’est donc sans problème que Mark Knight prend le relais vers 00h15 juste après qu’une chanteuse (qui était-ce?!) ait chanté le célèbre titre de Florence & The Machine – You’ve Got the Love.

P1080335

Coïncidence ou non, c’est d’ailleurs avec son propre remix de ce titre que Mark Knight débute son set. Dès les premiers titres nous sentons que le set est plus rythmé, l’ambiance monte encore d’un cran. Durant 1h30 il alternera entre des titres récents et d’autres un peu moins, et cela pour le plus grand bonheur des clubbers.

Il est déjà presque 2h et c’est au tour de l’imposant Afrojack de prendre place dans la scène centrale. On  monte encore un niveau de basses, ça tape fort et le public s’en réjouit davantage. Il saura placer durant sa performance des titres que tout le monde chantera en cœur comme son titre « Take Over Controle » ou encore la reprise de « The time » par les Black Eyed Peas. C’est également durant son set que des LED-tube seront distribués dans la foule pour comme d’habitude un effet visuel spectaculaire depuis les tribunes.

La fatigue commence à se faire sentir, mais voila que Sander Van Doorn fait son apparition, il est alors un peu plus de 3h. La première fois que nous l’avions rencontré c’était lorsqu’il faisait la première de Tiësto au Privilège à Ibiza durant l’été 2008, il était à l’époque presque encore inconnue…Quel chemin parcourue depuis! Son set sera agrémenté d’énormément de titre très récent et cela pour le plus grand bonheur de ses fans. On notera par exemple le dernier titre de la Swedish House Mafia – Greyhound. Il clôturera son set en apothéose avec la reprise de Lethal Industry par Sunnery James & Ryan Marciano suivi d’un bootleg de Daft Punk – Aerodynamic. Classe et sans bavure, la meilleure performance de la soirée!

P1080318

Il est maintenant plus de 4h30, c’est au tour du duo Dada Life de prendre place dans le nénuphar. Dès leur introduction qui utilise des samples de leur titre « Kick Out the Epic Mother F***er » le ton est donné, ça va envoyer. En effet, sans surprise ils vont réveiller toute l’Arena. Malheureusement pour nous avec encore de la route, nous partirons aux alentours de 5h et nous ne profiterons donc pas en intégralité de leur prestation.

D’une manière générale cela était une très bonne Sensation. Un show un peu en retrait par rapport à l’année précédente. Il y avait pas de show chronométré « The Mix » par exemple et les apparitions des performers étaient un peu moins fréquente que par le passé. Mais malgré tout, l’effet des boules suspendus comble ce manque et tout était là pour passer une très agréable soirée. Le rendez-vous est donc déjà pris pour l’année prochaine avec cette fois-ci le concept « Source of Light » qui sera dévoilé le 7 juillet 2012 à Amsterdam.

 Nos vidéos arrivent très prochainement…

Nos photos :