The interview is available in English here.

interview backslash vs. mikkas

Il y a quelques jours de ça, nous vous proposions de poser vos questions à ces deux jeunes danois. La réponse ne s’est pas faite attendre très longtemps. Aujourd’hui, après un long travail de traduction, l’interview est disponible sur Trance-DJs pour votre plus grand plaisir, et pour une première fois, nous vous proposons une « double interview ». Un très long, très complet et très intéressant bout de lecture vous attend. Ne lâchez pas le fil de l’interview et lisez la totalité, vous ne serez pas déçus. Merci à toutes les personnes qui ont participé à l’interview. Bonne lecture.

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

Trance-DJs.com: Salut les mecs, encore merci d’avoir accepté cette interview, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots ?

BvsM: Salut Trance-DJs.com. Tout d’abord nous tenons à vous remercier pour cette opportunité, c’est génial de voir tellement de soutien ces temps-ci à travers le monde, ça fait plaisir. Merci ! Nous allons essayer de répondre aux questions ensemble ou individuellement si nécessaire.
Mikkas: Je m’appelle Kasper Smed Nielsen a.k.a Mikkas, j’ai 22 ans. Je suis né et j’ai été élevé dans une ville près de Copenhague, appelée Herlev. J’ai commencé à produire de la musique avec un de mes meilleurs amis (Mikkel Havmand), il y a un certain temps aux alentours de mes 12 ans. C’est à ces moments là que j’ai découvert et que je suis tombé amoureux de la musique électronique (Si je peux dire quelque chose qui fait « kitsch »). Le temps passé entre mes débuts et aujourd’hui ne me parait pas très long, mais je le ressens encore comme si c’était une longue route à parcourir, et je remercie Dieu pour cela.
Je suis impatient de répondre à toutes vos questions.
Backslash: Je m’appelle Nicholas Boedker Soebye a.k.a Backslash et j’ai 20 ans. J’ai grandi dans une ville nommée Bagsvaerd. Mon intérêt pour la musique électronique commença quand j’avais environ 13-14 ans, lorsque mon professeur me présenta quelques logiciels simples de MAO. Même si j’ai l’impression d’avoir déjà appris beaucoup de choses, je pense qu’il y aura toujours de nouvelles choses à apprendre.

Chris: Comment Backslash rencontra Mikkas… Et quand?

BvsM: Nous nous sommes connus tous les deux grâce à une communauté d’internautes au Danemark qui s’appelle MyMusic.dk, aux alentours de 2003. C’est un endroit où les producteurs amateurs et les musiciens peuvent mettre en écoute leur musique et recueillir multiples avis sur leurs créations. Après plusieurs années sur ce site, nous avons acquis une certaine popularité chacun de notre coté. Nous étions souvent dans « les artistes les plus téléchargés ». Nous avons donc beaucoup parlé par l’intermédiaire de cette communauté, cependant un jour nous avons décidé de créer une production ensemble. « Backslash vs. Mikkas – Enchanted Music » est alors né et depuis ce jour nous formons donc tous les deux le projet Backslash Vs. Mikkas.
Vous pouvez écouter « Backslash vs. Mikkas – Enchanted Music (Original Mix) » ici: www.youtube.com/watch?v=OqsecHOxr2k – Souvenez vous que ce titre date du début en 2005, ça ne ressemble pas exactement aux titres actuels.
Après « Enchanted Music », nous avons donc remixé « Dario G – Dream To Me », le résultat était très satisfaisant, et nous avons décidé de l’envoyer à DJ Lee. Il l’a tellement aimé, qu’il l’a même passé à la Defqon1. C’est à ce moment là, que notre carrière musicale s’est vue propulsée.

Chris: Que pensez-vous de la place du Hands Up dans les « charts » européennes ?!

Mikkas: Personnellement, j’importe peu d’importance aux charts en ce moment. Nous savons tous que le Hands Up n’est pas vraiment représenté dans beaucoup de tops européens, mais cela ne veut pas dire que personne n’écoute ce genre de musique. Je crois que le Hands Up est exclus car c’est une minorité à coté d’autre styles musicaux bien plus populaires.
Backslash: C’est triste de voir que le seul producteur de Hands Up qui se place bien dans les charts européen est Basshunter. A moins que tu penses aux charts où tu trouves principalement de la pop et du r’n’b. Je ne pense pas que le Hands Up soit correctement représenté dans ceux là.

Chris: Pensez vous que la musique électronique évoluera encore dans le bon sens, en Europe ?

Mikkas: Il y a toujours la possibilité d’une amélioration en Europe quant à la musique électronique. Je ne sais pas si ça peut devenir aussi populaire que des genres comme la Pop ou encore le R’n’B. Je pense que certains aimerait que ça soit le cas, cependant je ne suis pas sur d’être moi-même de cet avis. J’aime la musique électronique pour ce qu’elle est, et ce qu’elle a toujours été. C’est une musique plus ciblée et ce n’est pas la société de consommation qui nous dit de l’écouter. Par exemple, ce qui passe à la radio ou ce que diffuse MTV est populaire et tendance. La seule chose que je peux souhaiter à propos de cela, c’est qu’il y est beaucoup de diversité musicale dans les clubs, car nous avons besoin qu’il y est plus de discothèques jouant de la Trance et du Hands Up.
Backslash:
Oui, si les producteurs commencent à avoir de plus en plus de bonnes idées et à créer de bonne mélodies au lieu de simplement reprendre et améliorer certaines musiques. Pour ma part, je peux aimer un titre avec une super mélodie, mais un mauvais mastering, et je peux simplement ne pas aimer un titre avec un mastering parfait, un son pur, mais qui n’a aucune bonne mélodie.
Mikkas:
Je pense que Nicholas a mis le doigt sur quelque chose là. Bien sur, c’est important d’avoir un son beau et propre, mais tant que les producteurs oublieront l’essence même de la musique, il y aura toujours ce sentiment qu’il manque quelque chose.

Chris: Petite question ‘fun’, lequel de vous deux est le plus dragueur ? :-p

Mikkas: Haha, sympa la question en effet. Je pense que Nicholas et moi sommes assez semblables, mais je ne sais pas qui de nous deux aurait un rencard le plus vite en allant vers les filles. :-D Je me vois comme quelqu’un de très ouvert, sociable, et donc j’aime parler avec tout le monde, mais si je devais choisir entre lui et moi, je dirais quand même Nicholas.
Backslash: Haha bonne question cela dépend de la quantité de bière et d’alcool.

Remixx: Pourquoi et comment êtes vous devenu DJ/Producteur?

Mikkas: J’ai été fasciné par le monde de la musique électronique depuis mon plus jeune âge. Je me souviens encore écouter du Jean Michel Jarre, Vangelis etc. Plus tard j’ai été intrigué par les sons d’Antiloop, Cosmic Gate et Mythos ‘n’ Dj Cosmo pour ne nommer que mes préférés. C’est alors que j’ai commencé à comprendre la musique en plus de l’écouter. Je me suis mis à un programme de samples appelé Dance Ejay par une coïncidence, cela m’a permis de découvrir une toute nouvelle dimension afin de comprendre la musique que j’aimais. Peu de temps après, je me suis senti freiné par Ejay, parce que je ne pouvais pas exprimer mes capacités musicales. J’en voulais plus… Ensuite j’ai commencé à produire avec Reason, et c’est la que j’ai trouvé ce que je cherchais. Reason me laissait exprimer mes pensées. Depuis ce jour, cela ne m’a jamais fatigué de créer de la musique, c’est tellement satisfaisant. Je pense que tout le monde devrait essayer.
Backslash: Je me suis mis à produire parce que mon professeur de musique m’a montré le monde de la musique électronique. J’aime ce style de musique depuis le début et j’ai toujours été fasciné par les sensations qu’il peut m’apporter.

Remixx: Avez-vous beaucoup de soirées prévues en club?

BvsM: Nous n’avons pas encore été booké à beaucoup de soirées et d’événements. Cependant c’est aussi car nous ne sommes pas listés comme DJs officiels, bien que nous le soyons. Nous avons été contacté dernièrement, donc je pense que cela ne devrait plus prendre longtemps avant que vous puissiez nous rencontrer en discothèque.

Remixx: Quelles sont vos influences musicales?

BvsM: Nos influences viennent du Hands Up du début des années 2000 : grosses productions de haute qualité, avec des mélodies qu’on peut mémoriser facilement. Nous devons admettre que le Hands Up a pris un sale tournant et est devenu ce que nous appellerons un genre « plastique ».

Remixx: Un conseil à donner à une personne désireuse de s’investir dans la musique électronique ?

BvsM: Très bonne question Remixx. On aimerait bien écrire une liste des choses à faire sur le sujet, mais ce n’est pas vraiment aussi simple que cela. Nous ferons donc de notre mieux.
Premièrement nous pensons qu’il est important de savoir ce que tu veux faire avec ta musique. Veux-tu produire juste pour le fun, ou bien essayer de décrocher un label un jour? Bien sur chacun veut avoir l’opportunité d’être signé quelque part et de devenir célèbre, mais il est vraiment important de mettre cette idée (ou ce rêve) de coté pour un moment, sinon ça risque d’affecter beaucoup ta musique.
Deuxièmement, nous pensons que tu dois faire de la musique juste pour ton plaisir personnel et non pas pour les autres, crée la musique que TU as envie. Je t’inciterai à t’inscrire dans une communauté où d’autres producteurs peuvent te donner différents avis sur ce que tu fais. Tu en apprends beaucoup quand tu t’en prends plein la gueule, au sujet de tes créations. Et si un jour tu es contacté par un label qui t’offre un contrat, pose toi bien la question « Es-tu prêt pour cela ? ». On nous a proposé beaucoup de contrats avant que l’on réponde positivement à un, et nous pensons que c’est la bonne chose à faire. J’espère que cela t’aidera un peu.

Remixx: A quel age avez-vous commencé à créer de la musique?

BvsM: Kasper avait aux alentours de 11-12 ans lorsqu’il a commencé à produire, et Nicholas avait environ 13-14 ans.

AltorDJ: Comment pouvez-vous expliquer qu’un pays comme la Suisse (si près de l’Allemagne) ignore presque totalement le « Hands Up »?

Mikkas: Je pense que la Suisse et le Danemark se rapprochent beaucoup dans ce sens. La musique électronique est presque devenue tabou. Personne n’aime admettre qu’ils écoutent ca plutôt que d’autres genres. Je ne peux pas dire moi-même pourquoi l’Allemagne est si différente de ce coté là, ca reste un mystère pour moi… Peut-être Nicholas a une idée?
Backslash:
J’aimerai pouvoir t’éclairer, mais je n’en sais pas plus à propos de la Suisse. Donc je pense ne pas être qualifié pour répondre à cette question.

AltorDJ: Si vous deviez partir sur une île déserte, qu’emmèneriez-vous avec vous?

Mikkas: Si je pouvais prendre seulement une chose, et bien je prendrais une photo de ma charmante petite amie (à défaut de la prendre elle toute entière :-D), ou peut-être juste un marteau pour ouvrir ces stupides noix de cocos. :- P
Backslash: Oh Kasper le loveur! Mais je pense que je ferai la même chose J Peut-être une photo avec toute ma famille.

ReMy: Quels logiciels ou instruments utilisez vous ?

BvsM: Notre séquenceur principal est Reason 4, cependant Cubase peut aussi bien nous venir en aide.

ReMy: Combien de temps mettez-vous pour créer une nouvelle production ou un remix?

BvsM: Cela dépend. Nos productions mettent plus de temps qu’un remixe, car tu n’as pas les accords, la mélodie et le vocal déjà existants pour t’aider. On va dire qu’il nous faut environ 1 mois pour une production et 2-3 semaines pour un remixe.

ReMy: Combien gagnez vous en étant Dj/Producteur ?

BvsM: Nous pouvons juste dire que ça ne suffit pas pour quitter nos boulots respectifs :-D Bien sur, c’est super de gagner de l’argent grâce à sa passion, mais heureusement nous ne produisons pas pour la couleur de l’argent ou quoique ce soit d’autre, sinon nous serions déçus.

Zatmoss: Avez-vous un projet d’album? et/ou de compilation mixée regroupant vos titres préférés du moment?

BvsM: Non, nous n’avons pas encore discuté de cela. Cependant, ce serait sympa de sortir une compilation, mais il serait difficile de trouver 30-40 titres en même temps, récemment sortis, qui soient vraiment géniales. On serait bien trop pointilleux sur la plupart des pistes. Peut-être si nous faisions une compilation avec 4 ou 5 titres, ca pourrait être terrible nan ? :-D

Zatmoss: Proposeriez-vous sur le net un concours libre pour remixer l’un de vos titres?

BvsM: Oui, nous en avons déjà parlé, et c’est quelque chose que nous aimerions bien faire un jour. Nous adorerions entendre ce que des producteurs amateurs pourrait nous offrir comme son, car nous savons que certains se débrouillent très bien avec un matériel minime comparé à des artistes professionnels.

Kilkikou: Avez-vous déjà participé à un festival regroupant plusieurs milliers de visiteurs comme la Nature-One par exemple ? En simple visiteurs ou en tant qu’artiste ?

Mikkas: Non, nous n’avons pas encore mixé à de grands festivals. J’ai été une fois booké pour un grand événement au Danemark, mais il a malheureusement été annulé à cause de problèmes financiers.
En tant que visiteur, j’ai participé à la Trance Energy à Amsterdam, 3 années de suite (2006,2007, 2008) et j’ai adoré chaque seconde de cet événement. J’ai aussi vu le Tiësto’s « Elements of Life » tour quand il est passé à Copenhague en début d’année. Je vais aussi cette année à la « Sensation White » à Copenhague.
Backslash:
En tant qu’artiste pas vraiment, j’ai été invite à mixer dans plusieurs clubs ici au Danemark, et en Suède et quelques pays aux alentours. Mais dans quelques temps vous pourrez nous voir Mikkas et moi mixer à de bons événements ;-)

Kilkikou: Qu’est-ce que vous penser de ces grands événements?

Mikkas: C’est énorme! Je ne peux rien dire de mal là-dessus, il devrait y en avoir plus encore.
Backslash:
Rien de plus à ajouter, mais je pense qu’il pourrait y avoir ici au Danemark un autre grand événement comme la « Sensation White », où les styles musicaux prédominants seraient la Hard Trance et le Hands Up, mais nous l’avons déjà dit plus haut, ce n’est pas encore assez développé pour que cela ait lieu.

Sooonia: Quel est votre titre préféré? (tout style de musique confondu)

Mikkas: C’est toujours une question difficile, mais si je devais en choisir un, qui m’a fait complètement tourné la tête, alors ce serait « Cosmic Gate – Exploration of Space ».
Backslash:
Sacrée question! Il y a tellement de bonnes musiques, mais pour qu’une musique soit une de mes préférées, il faut qu’elle me touche et que je peux y associer quelque chose de bon ou de mauvais. Deux titres qui ont beaucoup de signification pour moi : « Alphazone – Flashback » et « Dumonde – God Music ». De la bonne vieille Hard Trance !

Cazis: Maintenant Backslash Vs. Mikkas, mais avant, vous étiez bien 2 projets bien distinct ?

Mikkas: Oui c’est exact, mais nous sommes encore deux projets séparés. A coté de Backslash Vs. Mikkas, il y a aussi Backslash ET Mikkas. Sous Mikkas, je produis Progressive et Hard Trance.
Backslash:
En effet, sous Backslash, je produisais d’abord du Hands Up, mais je tenais à créer et apprendre de nouvelles choses.

Cazis: Acceptez-vous de remixer n’importe qui ?

Mikkas: Oui, j’ai remixé il y a quelques temps un artiste pour Armada Records. Il s’appelle Sebastian Brandt et le titre complet est « Sebastian Brandt – Technology (Mikkas Remix) ».
Backslash:
Oui, j’ai remixé des projets comme Basslimit, Basshunter, Disc Jockeyz, Rob E.C, pour ma part.
BvsM:
Ensemble nous avons déjà realisé plusieurs remixes d’artistes comme Megara Vs. Dj Lee, Topmodelz, Pulsedriver, Superflash, Chemistry, Van Der Karsten, Commercial Club Crew et d’autres encore.

Cazis : Quand je pense à vous, je ne peux m’empêcher de penser à Cosmic Nature. Est t’il un de vos amis proches ?

BvsM: Cosmic Nature n’est personne d’autre que Nicholas Soebye a.k.a Backslash… :-P C’est un ancien projet de sa part.

Cazis: Recevez-vous des démos d’artistes amateurs ?

BvsM: Oui, de temps en temps, des fans nous envoient leurs productions personnelles, et nous adorons vraiment écouté ces chansons.

Cazis : Quels sont vos hobbies?

Mikkas: A peu de chose près les même que toi, je pense. Outre produire de la musique, je n’ai pas de grand passe-temps. Je ne sais pas si sortir avec ses amis peut être qualifié de hobbie. Autrement, j’ai tendance à aller faire un peu de sport :-D Je ne collectionne pas des timbres, ou des serviettes de tables si s’est ce que tu insinues.
Backslash: A coté de la musique, j’adore sortir avec mes amis. Je fais aussi un peu de sport, j’adore le hockey sur glace.

Cazis: Avez-vous un jour, pensé ne jamais en être la (c’est à dire connus) ?

BvsM: Wow, tu penses vraiment qu’on est si connus? J Ce n’est pas non plus comme si les gens nous courraient après au supermarché pour un autographe ou quelque chose du style. Parfois, on nous reconnaît dans la rue, ou en boîte, mais ce n’est pas du tout un problème pour nous, ici au Danemark.

Cazis: Vous avez le choix d’être remixé par votre artiste préféré, quel serai alors ce remix ?

Mikkas: Bonne question Cazis. Si tu m’avais posé la question quelques années auparavant, je t’aurai dit Megara Vs. DJ Lee ou encore Cosmic Gate, je pense que l’un de mes souhaits est devenu réalité. Je pense que l’un de mes remixeurs préferés restera Cosmic Gate, c’est donc ma première pensée. Mais c’est assez dur de dire qui pourrait faire le meilleur remixe pour Backslash Vs. Mikkas de nos jours.
Backslash: Pour des raisons commerciales je te dirais Tiësto, car cela propulserait notre nom au grand public très certainement! En parlant de mes goûts musicaux, j’aimerai tant avoir un Cosmic Gate, un Ernesto vs. Bastian ou encore un Alphazone remix de l’une de nos musiques.

Cazis: Quel est votre plus grand rêve ?

Mikkas: J’aimerais le savoir. Pendant plusieurs années j’ai rêvé d’être connu et célèbre pour ma musique, mais plus les années passent, et je deviens de plus en plus connu dans ce domaine. Je suis aussi devenu conscient que les rêves sont supposés nous envoyer dans une direction. Je ne sais pas si les gens ont toujours un rêve qui se réalise, car lorsque qu’ils achèvent quelque chose, il se construisent tout de suite un nouveau rêve. C’est la nature humaine, je pense. C’est peut-être aussi ma façon égoïste de penser, mais je n’ai jamais entendu qui se ce soit capable de dire qu’il avait tous ce dont il espérait dans la vie.
Backslash: J’aimerais avoir mon propre label, un jour, avec tout le meilleur de la Hard Trance et du Hands Up, mais je crois que cela restera un rêve pour le moment ;-)

MiLd: Gagnez-vous votre vie juste avec la musique ou bien avez vous un autre boulot?

Mikkas: J’ai travaillé en tant qu’enseignant (bien que je ne sois pas professeur) dans une école et j’ai aussi donné un support scolaire pour un jeune garçon de 10 ans mentalement retardé.
Backslash: Dans la vie je suis électricien.

V1nce: Utilisez-vous du Hardware? Si oui lequel?

BvsM: Rien de particulier, à part un ordinateur super puissant et de sacrés haut parleurs (une paire de KRK RP-8 une paire de ADAM A7).

V1nce: Quels logiciels utilisez-vous pour produire?

BvsM: Nous utilisons principalement Reason 4. Nous utilisons aussi d’autres programmes comme Steinberg Wavelab, Cubase et Adobe Audition.

Trance-DJs: Nous voulons juste vous remercier pour le temps que vous nous avez accordé. Peut-être encore un mot pour la fin? Et peut-être à la prochaine sur http://www.trance-djs.com

BvsM: Nous n’avons rien de plus à rajouter. Nous vous remercions encore pour ces intéressantes questions, le plaisir est partagé. Espérons que chacun continuera à nous écouter et à nous soutenir. Passez le mot les gars !